Mieux comprendre la fabrication des bougies parfumées

Les bougies en général donnent un certain effet à votre intérieur. Elles sont capables de changer l’atmosphère qui règne dans un cadre. Surtout celles parfumées sont très efficaces lorsqu’il s’agit de donner une odeur particulière à votre intérieur. Ces bougies parfumées sont tout de même un peu complexe à cerner coté fabrication. Dans cet article, il sera question de vous donner toutes les informations sur la fabrication des bougies parfumées.

Le fonctionnement d’une bougie parfumée

Vouloir fabriquer soi-même une bougie, passe nécessairement d’abord par le fait de comprendre son fonctionnement. Très souvent, l’on retrouve les bougies parfumées dans des pots, des verres, des contenants spécifiques, etc. Les bougies parfumées sont fabriquées avec une cire différente de celle utilisée pour fabriquer les bougies moulées. Les bougies parfumées ont pour objectif premier, la diffusion d’une fragrance. Le processus de la diffusion est très simple. En effet, le parfum se diffuse plus facilement lorsque la cire est liquide et chaude tout autour de la mèche. C’est pourquoi, le choix de la cire est très important. Il faudra choisir la cire adéquate, pour ces genres de parfum, une cire plutôt grasse est conseillée. Si vous optez pour une cire grasse, lorsque la température baissera, celle-ci deviendra liquide.

Les Cires

Avant tout, il est important de choisir une cire qui soit totalement compatible au verre. La cire adhérera au récipient plus facilement si elle est bien grasse.

Cires minérales (cire de paraffine)

Si vous voulez un rendu équilibré, il suffit de mélanger de la cire de paraffine classique et la cire de paraffine grasse, (50 pour cent de chaque côté).

L’avantage ici, c’est que la cire de paraffine supporte l’ajout du parfum et la coloration. L’inconvénient, c’est que la cire reste une cire provenant du pétrole malgré la qualité remarquable de la paraffine. Aussi, comparativement aux cires végétales, sa durée de combustion est limitée.

Cires végétales (cire de soja, de colza et de palme)

Il est possible que les bougies parfumées fonctionnent avec des fragrances. Cependant, il faudra parfois effectuer des mélanges avec des additifs dans le but d’avoir une diffusion et une combustion équilibrée. L’avantage est que le produit est végétal ce qui fait que le temps de sa combustion est plus favorable comparé à la cire de paraffine. L’inconvénient avec les cires végétales vient du fait que le soja n’arrive pas à supporter l’ajout du colorant. Et avant d’obtenir un résultat optimal, il faut mélanger entre la cire de colza et la cire de soja avec 5 pour cent de stéarine et 5 pour cent de cire d’abeille.

Cires animales (cire d’abeille)

Si vous voulez avoir une bougie moulée, la cire d’abeille est la plus adaptée, aussi elle peut diffuser quelques parfums. L’avantage avec la cire d’abeille, c’est que sa mise en pratique est très simple puisqu’il s’agit d’une cire naturelle. L’inconvénient est que les abeilles se raréfient.

Les fragrances des bougies parfumées

Pour réaliser des fragrances, vous pouvez soit utiliser des huiles essentielles ou des parfums.

Les huiles essentielles

Il faudra faire attention aux huiles essentielles : malgré le fait qu’elles soient bios ou 100 pour cent naturelles, elles arrivent moins à diffuser un parfum dans une bougie. Il peut arriver que certaines huiles essentielles fassent ressortir des CMR.

Les huiles parfumées (parfums)

En France, on retrouve des huiles parfumées faites en grasse, avec des fragrances qui conviennent à la propagation du parfum en bougies.

Quel dosage ?

Compte tenu de la concentration d’huile essentielle ou du parfum, la dose de la fragrance doit varier entre 5 et 10 pour cent en termes de kg de cire. A titre d’exemple, il faut dire qu’une fragrance Poudre de riz aura plus d’effet qu’une fragrance Jasmin. Tout dépend de la dose que vous voulez.

Les mèches

Les gens négligent l’importance de la mèche lorsqu’il faut concevoir une bougie. En réalité si vous optez pour une mèche trop puissante, vous pouvez voire beaucoup de fumée en raison de la grande taille que la flamme occasionnera. A l’opposé, si votre mèche est trop petite, vous risquez d’assister à une combustion de mauvaise qualité. Cela implique que votre cire ne sera pas assez liquide pour pouvoir diffuser le parfum de manière convenable. Il est conseillé d’utiliser des mèches en bois ou des mèches enduites, les deux montées sur un support. Comme avantages, votre bougie sera enduite grâce à une cire minérale ou naturelle. En plus, grâce au support, la pose de verre sera simple et facile. Choisir une mèche va dépendre du type de bougies ou de cires que vous voulez utiliser.

Les contenants des bougies parfumées

Vous avez le choix entre une terre cuite, une boite en aluminium et un verre. Mais, il serait convenable de choisir une contenance ayant une taille moyenne puisqu’une fragrance peut vous déplaire à tout moment. Souvent, beaucoup proposent des bougies qui varient entre 120 et 180 grammes avec une combustion qui dure entre 25 et 40 heures. Si vous voulez attirer l’attention, il faudra améliorer votre packaging ou votre design. Si vous êtes un professionnel, il faudra mettre une étiquette de sécurité pour aviser les consommateurs.

Pour conclure, il faut insister sur le fait que pour fabriquer une bougie parfumée, vous devez choisir la mèche adaptée ou le type de cire idéal. Vous pouvez parfumer une bougie moulée mais ne vous attendez pas au même rendu qu’une autre bougie. La bougie parfumée est comparable à une préparation de mariage, il faut être patient, attentif et observateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *